Le traceur GPRS, un outil indispensable lors de votre voyage en Malaisie

Quand on visite pour la première des régions éloignées comme la Malaisie, il arrive qu’on soit amené à voyager dans des zones reculées oubliées de la civilisation. Il se peut que les paysages urbains et les grandes infrastructures de Kuala Lumpur suffisent pour que les aventuriers constatent l’essor économique de ce petit pays d’Asie du Sud-Est. Mais les randonneurs découvriront rapidement que cette destination recèle aussi des parcs et réserves naturelles, comme le site de Taman Negara, où la flore ainsi que la faune sont d’une authenticité exemplaire. La communication sera difficile au cœur de ces jungles. Les gadgets GPRS seront alors les meilleurs alliés des marcheurs tout au long du circuit.

Le mode de fonctionnement du GRPS

Les roadtrippers connectés et les geeks seront certainement fidèles à leurs gadgets dernier cri qui frisent la science-fiction. Mais quand on est situé au cœur d’une jungle où la présence humaine est un événement rare et où la connexion internet est un luxe, les anciennes méthodes de communications demeureront toujours les plus efficaces. Le GRPS ou General Packet Radio Service est un système ou plutôt une norme pour la téléphonie mobile dérivée du GSM (Global System for Mobile Communications) vivement recommandée pour un voyage à Malaisie.

Les outils dotés de ce dispositif proposent généralement un service non-voix qui fournit un accès de données par paquets sans fil. Mais il est toutefois possible d’effectuer des appels en exploitant ce même principe. Pour faire simple, l’appareil va permettre aux randonneurs d’user d’un 2,5G, un mode de communication située entre le GSM (2G) et l’UMTS (3G), pour rester connectés au monde extérieur. Certes, la vitesse d’exécution sera moins rapide. Cependant, le GPRS a pour avantage de s’adapter à tous les réseaux mobiles.

Si les aventuriers ont choisi de faire un bout de chemin en voiture, le système interviendra aussi dans la transmission de données nécessaire à la géolocalisation du véhicule. Pratiquement, le boîtier GPRS sera équipé d’un modem et d’une carte SIM. Les données passent d’abord par les antennes du réseau GSM/GPRS. Elles seront ensuite transférées à un centre de traitement où elles seront décodées avant de servir de sources pour les outils de cartographie.

Les avantages d’utiliser un traceur GPRS

Certains diront que le système Packet Radio Service a quand même des aspects un peu ringards, mais ils constateront très vite que le GPRS présente de multiples avantages. Donc, bien sûr, il y a d’abord le coût. Nettement inférieur aux tarifs habituels. Les frais de communication sont fixés en fonction de la quantité de données transportées et non de la durée de l’utilisation. Les services mobiles permettront aux randonneurs d’envoyer des e-mails à des prix assurément intéressants.

On doit bien avouer qu’une connexion 2,5 G sera largement en dessous des fameux 3G et 4G. Toutefois, le GPRS rattrape rapidement ce défaut par la permanence de ses services. Tant que les régions sont couvertes par les réseaux GSM, la connexion demeura accessible alors qu’elle sera à oublier avec les gadgets et outils modernes. Comme avec les autres appareils, la mobilité sera un avantage logique avec le GPRS. C’est surtout sur la disponibilité que le dispositif se démarquera des autres systèmes.

Ainsi, bien qu’ils soient perdus en plein cœur de la vaste forêt malaisienne de Taman Negara, les randonneurs pourront toujours user de leurs ordinateurs ou de leurs Smartphones. Et avec une vitesse de connexion de 9,6 kilo-octets par seconde (jusqu’à 114kbps), le General Packet Radio Service sera une très bonne alternative au fameux accès WAP (Wireless Application Protocol). Pour finir, le GPRS permet aussi d’effectuer des tâches simultanées comme prendre un appel tout en restant connectés à son compte Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.